octobre 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Blog powered by Typepad

« Les pieds sur la moquette mouillée | Accueil | Concours photos d'allaitement 2012: "Milk in the city" »

11 juin 2012

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54eee744d883301630663fd90970d

Voici les sites qui parlent de Allaiter c’est comme apprendre à rouler à bicyclette… :

Commentaires

petiterevolution

... que je lis en tirant mon lait au travail, pour mon petit dernier qui a 9 mois (et 2 dents !)
et ça me mets presque les larmes aux yeux...
J'étais déjà du genre sensible mais avec l'effet 3 grossesses + allaitement, je pleure juste en regardant les bandes-annonces des films (des fois mêmes des pubs je crois !)
Pourvu que de plus en plus de bébés puissent faire de belles balades à vélo avec leur maman !

Petite lumière

Merci Ségolène! Je regrette de n'avoir pas lu ce post au moment où j'apprenais à allaiter, en 2009 justement mais quelques mois après sa première publication. Maintenant que je pédale (pour de vrai!) avec joie et liberté dans les rues de Paris (allergique au métro que je suis), l'analogie me semble parfaitement parlante et je m'en souviendrai pour un deuxième bébé!

p'tit bonheur !

Cela devrait être distribué avec la mallette maternité !!! beaucoup plus utile que de centaines de publicité !!
Je suis à mon sixième allaitement et c'est vrai que pour le premier j'aurais aimé lire ce genre de billet !!
Maintenant ce n'est que du bonheur !

Caroline de Bretagne

Cet analogie est vraiment sensée... ça me donne même envie d'allaiter en pédalant... je suis sure que c'est possible ;-) allez, bonnes ballades

Titi

je viens de me remettre au vélo, alors que j'allaite encore mon bambin de plus de 2 ans et demi. Du coup, c'est pour m'accrocher pour le vélo que ça va m'aider ;-)

Marion

Bonjour,

Ce beau texte a une résonance toute particulière pour moi.
je l'ai lu pour la première fois l'été dernier dans la salle d'attente de la PMI de secteur avec mon bout de chou de 1 mois dans les bras.
C'était bébé 3, et comme pour les deux premiers, je galérais avec l'allaitement et étais à deux doigts de jeter l'éponge.
Et puis, j'ai rencontré une infirmière de PMI très à l'écoute, qui m'a soutenue, guidée et orientée. Et puis, par curiosité, je suis allée voir ce qui se cachait derrière ce site, "Mamanana" : des conseils, des discussions et beaucoup, beaucoup de motivation.
Après encore un mois de chemins escarpés, de rustines changées, de conseils avisés, j'ai réussi à pédaler, cheveux au vents, sans petites roulettes....pour notre plus grand bonheur à tous les deux.
Equipement de base : écharpe + coussin My Brestfriend + congé mat de 4 mois (forcément, ça aide) !
Et nous voilà arrivés, 10 mois plus tard, avec un bébé et une maman au comble de l'extase lors des 2 tétées quotidiennes qui leur permettent de prolonger encore quelques temps cette expérience unique.

Alors, roulez à vélo !
(et merci Mamanana !)

Segolene Finet

@Marion et aux autres lectrices: un grand grand merci pour vos petits mots qui me vont droit au coeur!!!

virginie

Bonjour,
Je vous contacte car j'ai vraiment besoin de votre aide:
Je suis actuellement en train de rédiger mon mémoire de fin d'études sur le thème: les mamans et les réseaux sociaux.

J'ai un questionnaire de 10 questions à ce sujet:

https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?formkey=dDY1enVqYkFmNkZOZ2lVdjNGM1dLNEE6MQ

Pouvez-vous svp y répondre ainsi que toutes les mamans d'enfants de moins de 6 ans qui suivent le blog?

Je vous remercie d’avance pour votre aide précieuse!!

Katia

Je n'avais jamais pensé à ce parallèle entre le vélo et l'allaitement mais effectivement il y a de nombreux points communs.
Et une fois encore je retrouve parmi tous ces conseils quelques-uns qui devraient être affichés en TRES GROS dans toutes les chambres de maternité (et ça éviterait que ceux qui ne savent pas donnent des conseils, cf conseil n°5).

loterie en ligne

Super votre blog, j'adore? J'ai hâte d'être maman a mon tour!

casino en ligne

Merci pour ces bon conseils!

Hélène

Merci pour le point n° 12.
Pour mon premier enfant, mon vélo a été saboté dès la maternité y compris par les professionnel(le)s. Alors que nourrir mon bébé au sein était pour moi une telle évidence que je n'avais même pas acheté de biberons (voiture). C'est pour dire ! Après des efforts et beaucoup de pleurs j'ai craqué au bout de deux semaines. Du coup je prenais très mal tous les messages de promotion pour l'allaitement maternel : ils m'agressaient car me renvoyaient à cet échec.
Merci de me réchauffer le coeur en précisant que ça ne marche pas toujours, même quand on le veut vraiment. Et qu'on n'a pas le droit de juger/culpabiliser celles qui montent dans la voiture, quelques en soient le moment ou la raison. Quand en plus le message vient de quelqu'un dont la vie tourne autour de l'allaitement maternel, ça n'en a que plus de force.
A la suite d'une mutation nous habitons désormais en Bretagne. Nouvelle grossesse, forcément autre maternité qu'en 2010. J'y ai découvert, par une petite feuille jointe au carnet de santé, que des médecins sont spécialisés en "allaitement humain" et qu'on peut les consulter librement. C'est comme ça que j'ai appris que les douleurs insoutenables que j'éprouvais dès le retour à la maison étaient dues à une mycose.
Aujourd'hui j'ai un super vélo entièrement révisé (débarrassé de la candidose) avec lequel je fais de belles balades avec mon deuxième bébé de deux mois. Sans pour autant rechercher le "record" car ce ne serait peut-être pas très sain, je note dans un petit carnet les endroits où nous posons pied à terre (il demande à téter). Des plus ordinaires (la crèche du grand, le supermarché...) aux moins habituels (la file d'attente d'une administration, le salon des pompes funèbres lors des obsèques de mon grand-père...). Quand je le feuillète, je me rend compte que j'ai un VTT.
J'ai entendu dire que l'allaitement maternel était un plaisir. Dans mon cas, je ne dirais pas ça, mais c'est une IMMENSE satisfaction.

Surtout quand on pense au point n° 12.

ralph lauren paris

Malgré le fait que j'ai trouvé ce poste spécifique vraiment intéressant, je ne pouvais pas m'empêcher de réfléchir si oui ou non les statistiques que vous avez utilisés sont exacts. Cette affirmation semble assez étrange pour moi. Toute pensée ou non c'est effectivement un fait?

Céline

Article intéressant, mais il y a quand même un gros point qui me dérange dans la comparaison : le vélo, une fois qu'on sait en faire, c'est pour toujours. Or l'allaitement, ce n'est pas qu'une maman, c'est un couple maman-bébé. Et un premier bébé ne présage pas du suivant...
J'étais très zen pour l'allaitement de mon deuxième avant la naissance, convaincue que tout allait rouler compte-tenu que ça s'était bien passé pour le premier.
Sauf que le bébé ce n'était plus le même !
Je suis tombée de haut à la naissance car l'allaitement a été beaucoup plus difficile que pour le premier pour différentes raisons, et malgré de l'aide et mes mois d'expérience pour l'allaitement du premier, il prenait, au départ, beaucoup moins bien le sein... Il était né un peu en avance (mais pas préma), ce qui a peut-être joué dans les débuts de l'allaitement. Mais même par la suite, l'allaitement a été différent et l'est toujours.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire