« Barbie allaite! | Accueil | Suivi incident MAC Cosmetics »

05 avril 2012

Commentaires

Marie

C'est marrant, en lisant votre article, cela m'a renvoyé quelques mois en arrière après la naissance de ma 3e.
Elle avait quelques semaines et nous faisions des courses dans une enseigne dédiée au monde de bébé. C'est l'heure de la tétée et je cherche désespérément un endroit dans le magasin pour donner le sein à ma fille. Et bien croyez le mais j'ai du m'asseoir dans un coin dans une chambre en expo entre le lit à barreaux et la table à langer !!
Comme quoi, les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés !!!!

Vive l'allaitement, quand on veut, comme on veut, comme on peut ... bref un allaitement "libre" !!

Judith

Personnellement, j'ai "testé" l'allaitement à McDo et ça s'est très bien passé, je n'ai eu aucun regard, aucune réflexion. A vrai dire je me demande même si les gens autour s'en sont rendus compte!

Stadire (le Baby Blog)

Merci !!!

claire

J'ai toujours allaité PARTOUT, sans foulard ni discrétion particulière et cela ne m'a jamais posé de problème...seulement quelques sourires bienveillants !
Dans le bus, en marchant dans la rue, en faisant mes courses ou du shopping, assise dans la neige en bas des pistes de ski et même dans les administrations où l'on fait parfois la queue si longtemps...Il y a quelques jour, c'était lors de la réunion parents-profs de ma plus grande...
En fait, je sors mon sein tellement naturellement pour allaiter, où que je sois et peu importe avec qui je me trouve, que même si les gens sont surpris, personne n'ose rien dire et cela se passe très naturellement. pour moi, c'est vraiment ça l'allaitement: une vraie liberté!

maman allaitante

C'est marrant d'aborder ce sujet alors que votre boutique vend une cape pour se cacher. Donc quand il s'agit de faire du profit, on peux inciter les mères et le monde en général qu'il y à nécessité à se cacher?

missalice1978

Pr ma 1ere fille (4 mois d'allaitement), je n'osais pas trop allaiter en public. J'avais du mal avec la mise au sein alors je me serais sentie génée si je n'y étais pas arrivée. Dc je me repliais svt ds ma voiture ou ds une chambre.
Pr ma 2e (11 mois d'allaitement), j'étais bcp plus confiante. Dc je lui ai donné le sein un peu partout, à la plage en vacances, au resto, chez des amis, à la médiatheque de mon village, lors du mariage de mon cousin. Je n'ai jms eu de remarques désobligeantes. Au pire, les hommes, génés, détournaient le regard.
Finalement, l'endroit le plus difficile où j'ai eu à allaiter était chez mes parents qui ne comprenaient pas cet allaitement "long". Ms, geste "militant", je tenais à ne pas m'isoler lors d'un repas de famille.
Moi aussi, je trouve que c'est une vraie liberté.

boobies!

missalice: imposer le spectacle de votre allaitement à vos parents chez qui vous êtes invitée et que cela gêne, je trouve cela peu respectueux. J'allaite encore mon 11 mois, mais quand je suis chez mes parents (pas emballés par l'allaitement long bien que compréhensifs) je m'isole pour les têtées. Je trouve cela normal.
Par ailleurs j'allaite en public, pas particulièrement discrètement vu qu'à 11 mois la cape d' allaitement y'a plus moyen.

emmanuelle

j'ai allaité ma fille ( la 3émé) jusqu'à ses deux ans et demi, ca fait environ 1 mois qu'elle a arreté de teter et j'ai allaité dans tous les endroits possibles, notamment les dimanches à l'église,dans les magasins, restos, sur les pistes de ski, à la prefecture, meme chez le coiffeuret j'en passe, je n'ai jamais eu de remarque, juste des yeux levés au ciel ou des haussements d'épaule mais comme dit Claire l'allaitement c'est naturel, alors y a pas de raison de se cacher

Stéphanie

Cet incident montre clairement qu'il y a encore du chemin à faire dans une société où la culture du biberon est si dominante qu'on en vient à se choquer d'un bébé qui mange...

Fatj

Merci pour cet article (et particulièrement pour le rappel qu'il ne faut pas avoir peur d'allaiter en public, finalement les "incidents" étant rare!). J'allaite mon fils de bientôt 9 mois, et je ne me cache pas particulièrement, ni ne "provoque", mais je commence à me sentir gênée malgré moi.. Finalement ce genre de "buzz" permet au moins d'en parler ! Je ne reviendrais pas sur le non sens de l'affaire de départ (mettre dehors un bébé, on hallucine qd même), mais j'ai eu l'occasion de partir à l'étranger avec mes enfants (petit dernier allaité justement), dans des contrées où la grande pudeur est de mise. Et bien pas de pb en public, et en plus des salles d'allaitement étaient aussi à dispo (je suis pas pour, mais ça présente l'avantage de pouvoir s'isoler dans un endroit conçu pour, de se mettre au calme si bébé n'est pas bien en public, d'avoir de l'eau et un vrai siège, des petits toilettes pour la petite de 3 ans, etc...). Tout ça à Singapour. Et dans un village en Thaïlande (rappelons que cela ne se fait pas de s'embrasser en public par ex, que toutes les femmes étaient voilées, etc..), je commençais à stresser en voyant que bébé avait soif, et bien une maman à commencer à allaiter sa petite tout en travaillant, en soulevant tout simplement son tee-shirt devant tout le monde, donc j'ai fait pareil sans problème ! Et à paris c'est pas possible partout ?
Ceci étant, ce n'est pas que l'allaitement souvent qui gêne, mais la présence des enfants : un chauffeur de bus RATP refusait de nous laisser entrer !

Clémence

Billet parfait, tout est dit !
C'est souvent en privé - avec la famille, les amis - que la question se pose je trouve : des gens qui souvent n'avaient jamais vu une femme allaiter se retrouvent près de moi, doivent continuer la conversation alors qu'ils se sentent gênés ou mal à l'aise. Je reste naturelle (et aussi pudique que possible) et ils se détendent...
Oui, je vois ça comme un acte militant, pour qu'un jour on ne se pose plus cette question en France.

A Facebook User

Franchement, je ne comprend pas du tout, pourquoi un allaitement "long" ou "hors de chez soi" doit etre un probleme. J'habite actuellement Kazkhstan,un pays musulman a priori. Mais ici c'est tout a fait normal d'allaiter son bebe pendant 1 an voire beacoup plus long. J'allaite partout, et jamais personne a fait aucun commentaire a ce sujet. Par contre, pour allaiter il n'est pas necessaire de montrer son sein non plus.
Je crois que la question qu'il faut se poser est d'abord: qui profite de cette "supression publique" d'allaitement qui est un acte le plus naturel au monde entre une maman et son bebe ? qui participe a la formation d'un opinion public plutot intolerant ? ...

Elise

Je suis profondément choquée de cette anecdote.
J'ai écrit à MAC pour le leur dire, en précisant la boutique:
http://www.maccosmetics.fr/customer_service/contact_us.tmpl

==>> N'hésitez pas à le faire vous aussi, même en quelques mots! Plus nous serons nombreux à le dire, et plus l'info remontera.

Marie

Ayant moi-même allaité au sein mon fils pendant 15 mois, j'ai été amenée à le faire lors de séances shopping. Je vivais en Irlande où on trouve dans chaque centre commercial des salles avec fauteuil, table à langer, lavabo, chauffe biberon conçues pour l'allaitement au sein ou au biberon et pour prendre soin de son enfant en général. En France rien n'est prévu pour cela, ça aiderait vraiment, à tous points de vue... Parce que tout comme je n'entre pas dans un magasin en mangeant ou en buvant qqch au risque de salir, je trouve que ce n'est pas le lieu pour nourrir son enfant, qu'il s'agisse de lait donné au sein ou au biberon ou de tout autre aliment.
Par ailleurs, je peux comprendre qu'on n'ait pas envie de voir qqn allaiter son enfant au sein, aussi naturel soit-il, aussi je demande toujours si cela provoque une gêne et je m'arrange pour être discrète. Si je veux qu'on respecte mon choix, eh bien cela passe par le dialogue et la compréhension mutuelle.

Cécile

Votre message me rappelle des moments de l'allaitement de mon premier enfant il y a 2 ans. A l'époque, j'habitais en centre ville à Grenoble et nous nous promenions souvent dans les rues (shopping oblige :) ). En plein mois d'Août, il faisait très chaud et j'aimais m'arrêter dans les cafés pour boire et surtout le faire boire! En général, je m'installais à l'intérieur, plus pour ne pas encombrer la terrasse avec la poussette que par gêne de me montrer. Je n'ai jamais eu de remarque désobligeante ni du personnel, ni des clients. Au contraire! Une dame âgée est même venue me voir un jour en me disant: "Bravo Madame, on ne voit plus assez de jeunes femmes allaiter de nos jours." Je ne me suis jamais restreinte à sortir "à cause de l'allaitement" et pour ma fille encore aujourd'hui même si nous ne sommes plus en ville. Les vêtements (de MamaNana entre autres!) sont suffisamment bien conçus pour que la décense et la pudeur soit respectées! Je trouve cela triste qu'un geste aussi simple et naturel fasse l'objet de tant de polémiques. Autant je préfèrerai que les fumeurs demandent si cela gêne le voisin avant d'allumer une cigarette, autant demander la permissions d'allaiter son enfant me paraît aberrant.

Caroline de Bretagne

Sont-ce les enfants ou les tétons qui gênent les passant ? Quoiqu'il en soit, allaitons, allaitons, allaitons quand ils ont faim, soif ou besoin d'un calin, c'est juste naturel !

Emmanuelle

Jamais eu de problèmes d'allaitement en public... par contre, il ne faut pas craindre de s'asseoir par terre, d'avoir des positions acrobatiques, etc (on a dû faire à peu près tous les lieux possibles, ormi les boutiques mac, effectivement)...
En ce qui me concerne, je tente toujours de désarmer les conflits : lorsqu'on m'aborde pendant une tétée, je fais de grands sourires, etc...
Deux causes de malaise, cependant... une fois dans un restaurant "sélect" où nous avons demandé si notre fille de 3 mois était la bienvenue... on nous a répondu que oui, mais on nous a casés dans le pire endroit du restau, coincés entre la porte des toilettes et l'accès arrière des cuisines... et j'ai eu droit à des regards peu amènes de mes voisins de table lorsque bébé a demandé à manger (une seule fois en deux heures de temps)...
La seconde fois a été plus étrange : dans un salon bio, ma fille a demandé une tétée, que je lui ai donnée dans ce qui était étiqueté comme un "espace nurserie"... en fait tenu par les fabricants d'une marque d'écharpes de portage et sur un emplacement de stand. On m'a gentiment installée dans un très chouette hamac "assis", j'étais très bien pour donner la tétée, bien que face aux allées des visiteurs, car les pans du hamac créaient un cocon... or, un monsieur, seul, a décidé de venir littéralement mettre son nez sur mes seins pour regarder la tétée de ma fille... j'avoue que cette fois là, j'ai d'abord tenté l'accueil-sourire, pensant qu'il ne s'attarderait pas, puis j'ai finalement appelé mon mari à la rescousse car le monsieur restait totalement planté devant moi et commençait à me poser problème, même s'il était apparemment bienveillant... je me souviens que tous les participants du stand avaient été très surpris de cette attitude... envie d'un bébé, ce monsieur ? Peut-être... mais c'est réellement la seule fois où j'ai failli arrêter une tétée "publique"

Marie

@Cécile, je ne demande pas la permission, je demande si cela provoque une gêne.
Il y a des personnes qui effectivement n'ont pas l'habitude de voir une femme donner le sein et ce n'est pas en leur exhibant le sein sous le nez qu'on les rendra plus à l'aise, ni qu'on leur rendra ce geste plus simple et plus facile. Lorsque la personne est visiblement mal à l'aise, je ne m'enfuis pas pour autant je fais juste en sorte de respecter sa pudeur et je me montre la plus discrète possible. Petit à petit la personne s'habitue. Je précise que je posais généralement cette question à des personnes que je connais. Lorsque j'étais dans un espace public, j'étais discrète un point c'est tout, parce que je n'avais justement pas envie qu'on me parle de cette tétée, ni particulièrement qu'on me regarde, aussi bien en positif qu'en négatif.
J'avoue aussi que le côté "c'est naturel alors je vois pas le problème" me dérange. On naît nu, est-ce pour autant si naturel de se promener nu dans la rue... eh bien non, pas dans notre société. J'ai allaité, j'allaiterai encore, mais je ne m'extasie pas devant certaines femmes qui exhibent leurs seins avec outrance sous prétexte que c'est naturel d'allaiter son enfant. Je trouve normal d'allaiter au sein dans un lieu public, comme je trouve normal d'être discrète. Parce que je crois que ce n'est pas en faisant du forcing qu'on changera la société, mais simplement avec douceur, patience et dialogue.

helmut-le-prout

zut, j'aurai su plus tôt le thème du prochain concours de photos, j'aurais demandé qu'on prenne en photo mon 11 mois en train de téter dans un bar à mojito (pendant que son grand frère s'enfilait des mojito... sans alcool bien évidemment).
Et la présence de mes enfants ainsi que la tétée ont plutôt été reçues avec bienveillance, de la part des clients (qui rigolaient avec mon grand) et des employés qui craquaient sur les deux.
On va être obligés d'y retourné... mince alors! ;)

missalice1978

@Boobies :Je ne vois pas quel irrespect il y a à allaiter son enfant au sein de sa famille? Je préfère encore montrer une partie de mon corps à ma famille qu'à des étrangers.
Bien entendu, je restais discrète! Je ne me serais pas vue exhiber mes nénés sous le nez de mon père évidemment!
Je me retirais dc dans le canapé (en plus, c'est qd même plus confortable que ds une chaise), ce qui me permettait qd même de prendre part aux conversations au milieu de la famille.
Mes parents st plutôt anti allaitement et n'ont jms compris mon choix. Pr eux, c'était limite pathologique que j'allaite ma fille à 11 mois. Je devais avoir un pb qq part. J'avais beau leur sortir ts les arguments possibles et imaginables, ils ne voulaient pas changer d'avis. Alors, continuer à allaiter en leur présence, j'ai tjs trouvé cela "militant" en faveur de l'allaitement.

shg

J'allaite actuellement ma deuxième fille de 7 mois, la première a été au sein jusqu'à 18 mois et ceci en grande partie grâce au côté pratique et discrèt des vêtements mamanana.... je suis tout à fait d'accord avec le commentaire de Marie et souhaite ajouter qu'il ne sert à rien de stigmatiser au point de faire des clichés !
En effet, le comportement de la salarié de la première boutique MAC est inacceptable et l'employé de confession musulmane n'est pas obligé de rester à côté ou regarder une cliente en train de nourrir son bébé, on est d'accord. Mais pourquoi lyncher la responsable de la deuxième boutique, n'étant pas présente lors des faits et prise à partie contre son gré ? Pourquoi tout de suite insinuer que l'agent de sécurité regarde décolleté et mini jupe? nous dévalorisons notre quête de liberté avec des propos hors sujet. Combien de commentaires sur les magasins professionnels dans lequel il est difficile d'allaiter ? MAC doit revoir la formation de son personnel à ce sujet, c'est exact mais aussi un grand nombre d'entreprises en France ! A nous de valoriser nos choix par nos actes dans le respect de chacun.....

missalice1978

Pr ce qui est de la discrétion, moi non plus, je ne me serais pas vue exhiber mes seins à outrance! C'est bien pr cela que j'ai jms allaité ma 1ere fille en public (vu les mises au sein difficiles, il fallait que je déballe tt le matos complètement... hum, hum! Là, c'est moi qui aurait été génée.)
J'ai tjs été bien plus discrète que la photo de l'actrice plus haut.
Avec la pratique, la mise au sein est si rapide qu'on n'a même pas le temps de voir un bout de téton et le reste est caché par le haut et les soutifs d'allaitement. En plus, en tétant, ma fille adorait se mettre les tissus de mes vêtements sur le visage.
Une allaitement peu discret me gène autant que des seins nus sur la plage, ou bien que des ados qui se galochent à pleine bouche en pleine rue! Allez, à la différence prêt que l'allaitement a au moins un effet attendrissant.

Cécile

@Marie. Je me suis mal exprimée et je vois que cela vous a contrariée ce qui n'était pas le but. En fait, ce que je voulais dire c'est que nous, femmes allaitantes, nous prenons parfois mille précautions pour ne pas offenser les personnes dans leurs convictions, leur "confort visuel" ou que sais-je, et demander si des personnes autour sont gênées par ce geste est tout à l'honneur de la personne qui le demande. Mais il y a me semble-t-il d'autres situations qui nécessiteraient au moins autant de précautions notamment de la part des fumeurs qui ne se posent jamais la question de savoir si leur geste d'allumer une cigarette offense leur entourage (en tout cas je n'en ai jamais rencontrés). De ce point de vue-là, la société marche un peu à l'envers.
Et je vous rejoins tout à fait sur la "méthode douce" à employer pour changer les mentalités des personnes que l'allaitement (et je ne parle pas de "sein à l'air" mais juste du fait d'allaiter) choque. Mais il y a du chemin... un exemple: j'ai eu une assistante maternelle qui, sachant que j'allaitais encore mon enfant à 9 mois, a voulu me faire arrêter l'allaitement et est devenue agressive au point que j'en ai eu peur pour mon enfant et ai dû le retirer. Et je n'allaitais pas devant elle...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.