« Devenez l’égérie mamaNANA! | Accueil | Naissance d'une maternité »

13 février 2012

Commentaires

Maman Marmotte

Mais c'est dingue ce truc personne ne m'a jamais dit,qu'il fallait profiter à 1000% de cet instant magique ou le temps s'arrête,de la chaleur indescriptible d'un bébé qui vient de venir au monde et que l'on pose sur vous,de ses yeux temporairement d'un bleu magnifique qui s'ouvrent soudainement nous regardent et nous rende Maman et nous change à jamais,de ce changement en quelques heures ou l'on passe de apeuré,perdu,fatigué,à ce coup d'adrénaline ou on passe de terrifié à ne t'en fait pas mon bébé je suis là je veillerai toujours sur toi.

Même si on ne me l'a pas dit,j'en ai profité à 10000% et c'est à jamais gravé dans ma mémoire .

mamaNANA

@Maman Marmotte, merci, magnifique!

Aurore

«Mais c’est dingue ce truc, personne ne m’avait jamais dit que…» malgré les mille questions qui me parviennent depuis le désir de mon premier enfant, j'y trouverais une réponse : qui je suis... !

la sorcière

«Mais c’est dingue ce truc, personne ne m’avait jamais dit que…» j'aurais plus de moustache !

J'attends la prochaine grossesse avec impatience pour ressembler à nouveau à une princesse ^^

Catseyes

"Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit que..." pour mettre le body de bébé sans arracher le nez et le faire râler, il faut commencer par le lui poser sur l'arrière de la tête et ENSUITE passer le visage.
Oui, c'est tout con, ça vous parait évident, mais j'ai mis quelque temps à trouver pourquoi l'enlever allait toujours mieux que le mettre (et je me suis rendu compte ensuite que je n'étais pas la seule "gourde" en discutant avec d'autres copines qui ont accouché juste après moi, donc ce "truc" est beaucoup plus utile que le rappel de mettre un lange sur l'épaule quand on l'a dans les bras après le repas !!)

Marie-Jeanne Martin

Mais c’est dingue ce truc, personne ne m’avait jamais dit que quand je commencerai je n'aurai plus envie de m'arrêter pour pouvoir partager encore et encore ces moments de plénitude avec chéri et nos mini nous!

Emmanuelle

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit que dans la même seconde, on peut avoir à la fois envie de les jeter par la fenêtre et de les embrasser !

marine

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit que on oublié toutes ces sensations…profite-en !

Féedhiver

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit que ce petit être qui pousse en moi serait mon prolongement, ma vie, mon amour et qu'après l'accouchement mon coeur ne serait plus dans ma poitrine mes dans mes bras... "Je l'aime à mourir"...

Valérie T

Bonsoir,
Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit qu'un bébé les premiers mois passait ses journées au sein...
Parce que ma crevette, elle y restait 1h...
Merci pour ce joli concours.

Et si je devenais Maman

Moi, j'attends le mien avec impatience !!
Mais je joue volontiers comme ça je pourrais l'offrir.
Merci pour ce concours !
Mais c’est dingue ce truc, personne ne m’avait jamais dit que je mangerai de la craie...

Lollie

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit que les contractions, les vraies, celles de l'accouchement étaient aussi douloureuses, qu'elles nous déchirent entre l'envie de hurler, d'assassiner toute personne proche de nous, et de pleurer comme une petite fille.
Bizarrement chacune y va de son commentaire sur ce jour J, emportée par l'euphorie et le bonheur d'enfin rencontrer bébé, mais AUCUNE ne donne une idée de la douleur atroce de ces pu**** de contractions !

Aurélie Buisson

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait dit qu'un être aussi petit allait demander que je lui donne encore plus que tout ce que je m'étais préparée à donner pendant ces 5 longues années d'attentes avant sa naissance... Alors on pleure, et on donne encore, on se découvre des réserves bien cachées, et on donne, on aime tant qu'on donne encore...
Et finalement, la plupart du temps, on ne regrette rien... Sauf quand la demoiselle vous réclame des pâtes à midi et qu'une fois les tagliatelles dans son assiette elle se met à criser parce qu'elle voulait des coquillettes !

melamel60

Mais c'est dingue, personne ne m'avait dit que je la regarderai autant de fois en réalisant à peine, avec ce sentiment si fort d'appartenance, cette envie d'hurler: "ne la touchez pas, elle est à moi!". Personne ne m'avait dit à quel point je la chérirai, à quel point j'aurai envie de tout lui donner, et à quel point je lui construirai un nombre infini de fois un bel avenir dans mon esprit, à quel point je voudrai ce qu'il y a de mieux pour elle, à quel point juste en la regardant dormir mon coeur se soulève de bonheur...à quel point je l'aime de tout mon coeur.

Aurélie Vann

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit que mon ventre rond deviendrait la propriété de toutes les personnes (et surtout de leur mains) se sentant concernées par ma grossesse : l'inconnue de Auchan, l'inconnue de Aubert, la voisine de ma mamie, le copain du beau frère de la cousine d'une copine (vous suivez là ?)...

Horselag

Personne ne m'a jamais dit que je mettrai plusieurs moi oui oui beaucoup de mois ( la puce a déjà 16 mois) pour pouvoir m'essuyer normalement quand je vais aux toilettes.

Sophie

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit que sous l'effet des hormones, j'allais pleurer pour un oui ou pour un non enfin surtout pour rien... (mon chéri me dit que mon bonnet est dans le placard et ca me fait pleurer!!). Et tout ces petits trucs bien gardés par les femmes ayant déjà accouché et que je découvre: les culottes jetables pour la maternité, les couches de grand-mère toujours pour la maternité, la ceinture de karaté pour soulager le ventre, les bas de contentions, les brassières la nuit pour les poitrines trop tendues...Ah c'est magnifique la grossesse, les femmes sont vraiment très sexy!

Naira Sioud

Mais c’est dingue ce truc, personne ne m’avait jamais dit que la grossesse et la sexyattitude rimait pas toujours aussi simplement. Car si côté libido, c'est le top, difficile de concilier ses envies avec les horraires du conjoints (voire ses propres envies). En effet, quand le matin, tu te jette, affamée, dans la cuisine pour te préparer un (solide, même parfois étrange) petit-déjeuner et que le soir, tu t'écroule à peine posée sur le canapée ou le lit, dur dur de trouver un moment pour une sieste crapuleuse avec le très sexy zhom qui travaille. Dur aussi de se sentir sexy avec les aléas de ce corps ,un peu (beaucoup)traitre sur les bords, qui vous fait subir flatulences, hémoroïdes, crises alternées de psychopathe hystérique et de dépressive profonde versus à fleur de peau façon madeleine, etc..je parle même pas des difficultés d'apposer sur vos petits mignons orteils un joli vernis ! Sans compter le regard de zhom qui hésite entre la vision du cachalot en fin de vie et celui de la Mater, déité suprème, que l'on respecte par dessus tout et donc ...que l'on ne s*** pas :(

Mimi

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'a jamais dit qu'à la sortie de la maternité, réussir à prendre sa douche c'est déjà être wonderwoman ! Personne ne m'a jamais dit combien je trouverai magique d'avoir mon bébé au sein... au point d'en abuser parfois afin d' éviter la présence de personnes envahissantes... ou bien afin de laisser mon homme se mettre au fourneau pour nous faire un plat de nouilles qu'on mangera chacun de notre côté pendant que l'autre aura la petite dans les bras... Personne ne m'a jamais dit que je prendrai autant de plaisir à vivre dans cette bulle débordante d'amour qui me rend prête à tous les sacrifices pour la chair de ma chair, ni combien en sortir pour reprendre le travail serait un déchirement... Pourtant il m'a suffit de me laisser pénétrer par ce premier regard si profond et intimidant pour tout comprendre : ma vie ne serait plus jamais la même...

Viollette

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit qu'un petit être d'à peine 50cm arriverait à prendre tant de place dans un lit de 160cm de large : 1cm plus loin et on tombe du lit !

Maman chouette

Mais c’est dingue ce truc, personne ne m’avait jamais dit que l'amour peut être si fort, infiniment puissant, il s'empare de tout mon être, inonde mon corps de lumière et fait battre dorénavant mon coeur, la vie prend désormais un sens... c'est ça le bonheur ultime : la naissance de mon enfant.

Didine

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit qu'à partir du moment où l'on vous pose votre bébé à peine né sur votre cœur, ce dernier bât en rythme avec le sien et vous êtes submergé de tant d'amour que vous pourriez mourir pour lui...

Merci pour ce nouveau concours !

Nolwenn

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait dit jamais dit que je deviendrais une femme hyper-organisée et qui ne remet plus au lendemain ce qu'elle peut faire le jour même :-)

Et aussi: Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit que j'étais capable d'aimer autant sans rien attendre en retour.

Melle G

Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit que je ferai tant de rêves érotiques enceinte ! Si j'avais su, j'aurai commencé avant !!!

et aussi : Mais c'est dingue ce truc, personne ne m'avait jamais dit que, que j'aurai tout de suite envie de recommencer, et ce dès la maternité !

Raingarde

Mais c’est dingue ce truc, personne ne m’avait jamais dit que la naissance resterait toujours un insondable mystère...
Je suis en salle de travail, poignardée par les dernières contractions. C'est mon troisième enfant, je sais parfaitement ce qui va se passer maintenant, je sais que dans quelques minutes mon bébé sera dans mes bras. Mais je ne parviens pas y à croire.
"Poussez encore, madame, voilà, ça vient..." Dans un effort animal, mammifère, je pousse de toutes mes forces, pour expulser "ça"...
Et voilà que l'incroyable se produit : ce tout petit bébé, cette merveilleuse petite fille, cette adorable Madeline tant attendue m'apparait, et se retrouve posée sur mon ventre.
Depuis longtemps déjà, j'avais vu son visage sur l'écran de l'échographie, depuis des mois je la sentais danser en moi, et pourtant sa venue me reste inexplicable, incroyable, miraculeuse.
Il y a un avant et un après, et je me heurte au mystère.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.