« Facebook, mamaNANA et vous (et petite surprise) | Accueil | Une décision toute personnelle »

28 juillet 2011

Commentaires

Anne Cé

ma fille fêtera ses 3 ans demain et j'en suis exactement au même point que toi. nous avions convenu (enfin, je l'avais convaincue d'être d'accord !) qu'on arrêterait quand elle aurait 3 ans, mais je vois bien qu'elle n'est plus vraiment d'accord maintenant qu'on y est !

de mon côté, je ne sais pas trop non plus ce que je souhaite vraiment.
le livre dont tu parles à l'air plutôt sympa, je vais peut-être l'acheter, ça pourrait aussi nous aider.

LMO

Le livre a l'air très chouette.
Quant au sevrage, je ne peux malheureusement donner aucun conseil si ce n'est "faire au feeling".
Si le sevrage est important pour vous, alors le lui expliquer (mais je crois que vous le faites) et peut être aborder le sujet de façon plus ferme? Et surtout comme une sorte de promotion "Tu es grande, bravo, tu n'as plus besoin de téter!"
Cela dit, le fait qu'elle fasse pipi par terre vient peut être de là, du fait qu'elle ne veut pas être "grande".

La regression est fréquente pour les petits avant un grand changement. Peut être que ses pipis veulent dire "laisse moi encore un tout petit peu de temps, mais je sens que je suis bientôt prête!"

:-)

Maman Sioux

Moi ça me paraît logique cette régression sur la propreté : à chaque grand changement, les enfants régressent un peu pour mieux repartir.
Bon courage pour la suite :-)

mamaNANA

@ Anne Cé - Ah, cela me fait plaisir de ne pas être la seule dans ce cas ! Le problème avec les échéances, c’est la notion du temps. Ce n’est déjà pas facile pour nous adultes, alors pour un enfant... Quand elle me disait «quand j’aurai trois ans », je pensais bien qu’elle ne se rendait pas vraiment compte du fait que son anniversaire se rapprochait… Pour elle cela voulait dire aussi bien dans six mois que dans six ans, c’était juste « plus tard ». Maintenant, je fais attention à lui montrer les choses sur un calendrier et on « compte les dodos » : ta sœur reviens de son camp dans 5 dodo, etc. Mais les mois et les années, c’est impossible…

@ LMO – Je crois que votre commentaire est très juste. Bonne idée que cette idée de «promotion. » Effectivement, c’est tout de même plus valorisant comme cela. Je vais adapter mes paroles! Je me suis même posée la question de passer à l’option «récompense» mais je trouve cela gênant de lui faire un petit cadeau si elle accepte d’arrêter de téter (même si je suis sûre qu’un paquet cadeau contenant un jouet « de grand » irait loin !!!) Et c'est rassurant de savoir que ce genre de régression est fréquente.

mamaNANA

@ Maman Sioux - Merci, c'est rassurant. Je n'ai pas vu de régression avec les autres donc c'est nouveau pour moi.

Emmynolia

Bon ici Zélia aura 4 ans en septembre et je lui ai demandé la semaine dernière jusqu'à quel âge elle comptait téter et elle m'a répondu dizan aussi ;-)
Bon on m'aurait dit un jour que j'allaiterais aussi longtemps je ne l'aurais jamais cru mais voilà, ça s'est fait naturellement !

Emmanuelle

Talia grandit... mais approche aussi des changements radicaux... Ariane, ma grande, a 3 ans et demi... elle a dû grandir vite, à cause du peu d'écart qu'elle a avec sa petite soeur... du coup, si elle a d'elle-même réduit ses tétées à celle du matin et celle du soir dès ses 15 ou 16 mois, je n'ai pas cherché à la sevrer jusqu'à présent (j'avais juste réduit sa tétée du soir à la durée d'une longue chanson, pour gérer le coallaitement)... juste... quand elle a eu 3 ans, nous avons parlé du fait qu'elle devenait grande, et qu'il faudrait arrêter de téter un jour (c'était une période difficile pour elle, elle venait de rentrer à l'école, de déménager dans une maison en travaux, de changer de mode de garde, et d'acquérir la propreté à marche plus ou moins forcée à cause de l'école... et c'était dur avec sa soeur aussi... bref... pas le moment de modifier l'état des choses) Elle a assez rapidement accepté l'idée que les tétées cesseraient tôt ou tard... si bien que 3 mois plus tard, un soir, j'ai proposé de remplacer la tétée par un gros câlin et une chanson... elle a immédiatement accepté... il ne nous reste donc plus que la tétée du matin, qu'elle saute si elle est "dans le feu de l'action" et réclame dans le cas contraire... nous en avons parlé, et elle a dit vouloir arrêter pour ses 4 ans... je pense profiter des vacances pour réduire d'ores et déjà la durée de cette tétée et y adjoindre câlin et chanson...
Je pense qu'à son âge, la tétée est aussi une façon d'obliger maman à lui consacrer un temps exclusif au réveil et au coucher...
Les régressions sont le lot de tous les enfants... surtout en période de changement... j'imagine que Talia sait qu'elle va aller à l'école et donc devoir se comporter "comme une grande"... c'est dur, de devenir grand quand on est si petit... en Petite Section, il y a encore des "accidents", et c'est normal... ne serait-ce que parce que c'est dur de lâcher un jeu ou une occupation à temps...
Quant à la réponse de Talia, on a eu droit, ici aussi, au "parce que j'ai envie"... qui est, à mon avis, une façon de te répondre "je ne sais pas ce qui m'a pris"... Ariane le fait moins, maintenant, car elle arrive plus facilement à mettre des mots sur ses sentiments... j'avais vu qu'il est possible de proposer aux enfants qui ont du mal à exprimer et à gérer leurs émotions des petits bonshommes dessinés, qui ont des expressions très caractéristiques, et de leur demander de désigner quel est celui qui montre leur humeur... cela peut être une piste à explorer...
Quoi qu'il en soit, le chemin du sevrage ne sera pas facile, mais si tu es, toi, sûre de ce que tu veux, Talia va le sentir, et trouver une autre façon de profiter de sa maman "en exclusivité"...
Bon courage et bon vent pour ce nouveau chapitre !

Marianne

Bon courage à vous 2 pour le sevrage ! Je suis bien d'accord avec vous sur le fait qu'on ne sait pas à quel moment on s'arrêtera... Pour mon aîné, je peux dire que nous avons eu de la chance, il a décidé progressivement d'arrêter de téter entre 20 et 21 mois. Ca m'a fait bizarre mais on est vite passé à d'autres choses.
Pour mon 2e, qui va avoir 7 mois, je n'ai pas fait de plan. On verra bien jusqu'où on peut aller et j'espère que le sevrage se fera dans la douceur.
Je suis persuadée que cela va bien se passer avec Talia, l'école, ça change beaucoup de choses !! Et pour la propreté aussi ;-)

Anne Cé

je ne sais plus où j'avais vu cette idée, mais plutôt qu'un cadeau, quelqu'un avait organisé une "fête des tétées" pour marquer joyeusement et symboliquement la fin de l'allaitement !

stephanie

rhhhooouuu comment je me retrouve en toi ,ma fille la dernière aura 3 ans le 23aout et tète le jour et la nuit .............. j avoue etre la au point de vouloir arreter;-)
on verra si ces troizan lui feront voir mes seins d un autre œil
Sinon on verra en septembre pour la rentrée .......

Sabrina

Bonjour à toutes, de mon côté, j'ai allaité mon fils jusqu'à ses 3 ans... Il me demandait un vélo quelques mois auparavant, c'est alors que m'es venu l'idée de lui dire que c'est les grands qui allait à vélo et que les grands ne tétaient plus... Et lui bien sûr de lui m'a répondu que j'avais raison! Alors je lui ai dit que bientôt il allait avoir 3 ans et qu'il allait donc être un grand... il a confirmé! J'en suis venue à lui dire que pour ses 3 ans, comme il allait être un grand il allait avoir un vélo, mais qu'il allait devoir arrêter de téter... et il était d'accord bien sûr! Je n'ai pas manqué de lui rappeler régulièrement que la date de son anniversaire approchait et qu'il allait devenir un grand. Il s'en est même venté auprès des grands-parents "qu'il allait être un grand et qu'il allait arrêter de téter et donc recevoir son vélo pour son anniversaire!"
Seulement le jour de son anniversaire, ce ne fût pas si simple... J'ai eu droit à des petites colères pendant 1 semaine et demi, mais j'ai tenu bon et n'ai pas cédé (je dois dire que j'en avais un peu marre des tétées!) et je remplaçais donc les tétées par d'énormes câlins chansons... Maintenant il a 4 ans et il ne m'en parle même plus! Et il est tout épanoui, il s'extériorise bien, se fait de nombreux copains, va même dormir chez les copains... il est bien!! :-)

Nina

Bonjour à vous,
pour ma part ma fille a 18 mois et vient d'arrêter les tétés. J'ai en effet utilisé la technique du "tu es une grande maintenant, tu n'as plus besoin de tétés". J'ai également profité des vacances et donc du changement de lieu. J'avoue que cela a été plus facile que je ne le pensais, elle ne l'a pas tant réclamé que ça. elle me regardais de temps en temps en disant "tété?" et je lui répondais simplement qu'ils étaient là mais qu'elle n'en avait plus besoin, puis je proposais un verre d'eau ou autre.

Virginie

Ma petite deuxième a arrté vers 3 ans et demi (je ne sai plus exactement car cela s'est fait en douceur. Pareil je me demandais quand ça allait s’arrêter en fait un jour elle a arrêté de demander. Pas facile quand le moment du sevrage ne correspond pas tout à fait à chacun, bon courage à Talia et à sa maman dans cette nouvelle étape de l'allaitement.

Sandrine

Juste pour vous dire que j'adore votre post scriptum, qui est terriblement juste...

Je n'ai pas vécu d'allaitement long, j'ai allaité 5 mois comme j'ai pu, en devant donner de plus en plus de biberons parce que la reprise du travail à 2 mois 1/2 et un petit bébé glouton... bref...arrêter, ce n'est jamais facile, que l'on soit l'allaitante ou l'allaité!

Frédérique

Bonjour,

que c'est difficile le sevrage ! Je suis de tout coeur avec vous.
L'accident de pipi de Talia montre, à mon avis, qu'elle n'est pas prête à renoncer à la tétée. Je serais d'avis de ne pas la brusquer mais si les tétées vous sont insupportables, il faut continuer.
La remise d'un cadeau me semble une erreur. Quand c'est le cadeau d'anniversaire qui symbolise le fait d'être grand comme d'avoir un vélo et qu'on en profite pour arrêter l'allaitement, oui, c'est bien fait.
Mais donner un cadeau à l'enfant pour qu'il arrête de téter, c'est à mon sens dévastateur.
Pourquoi ?
Parce que l'enfant le fera pour le cadeau et non parce qu'il a compris qu'il était suffisamment grand pour arrêter de téter.
Parce que c'est comme acheter son adhésion et que cela ne me paraît pas être une bonne méthode d'éducation.
Peut-être vous faut-il patienter jusqu'à l'entrée à l'école (et un peu après, le temps qu'elle s'y fasse)? Et alors, déléguer les couchers et les moments où elle a l'habitude de téter à son papa ou à quelqu'un d'autre pour que tout se passe sans qu'elle en ait envie.
Ma dernière a 26 mois et est accro au sein.
J'aimerai aussi arrêter l'allaitement. Mais je sens qu'elle en a besoin. Parfois, il y a des quiproquos. Elle veut téter mais ne le montre pas clairement et pleure à chaudes larmes car je lui ai déjà dit que maintenant elle devenait grande et qu'il fallait réduire les tétées (elle tête trois fois par jour). En week-end, lorsqu'elle est occupée ou quand on n'est pas à la maison, elle peut se passer de certaines tétées (si elle est avec son papa) alors je sais que c'est un câlin particulier et non un acte d'alimentation. Alors je prends mon envie en patience et quoiqu'il arrive, aucun enfant ne tète jusqu'à 10 ans !
Bon courage pour ces moments de grandes interrogations.

Krumpet

Merci pour ces témoignages.. je suis en quète d'idée pour sevrer mon deuzan et demi...
Lorsque je lui parle de grands et de bébés qui tètent... IL me répond qu'il est un bébé... :)

Je pense qu'en effet il y a un gros enjeu parfois derrière, ils ont certainement peur de perdre plus que les tétées..
D'ailleurs, pour ma part (j'en ai très très très marre....) j'ai déjà perdu patience, pour les siestes par exemples.. ET évidemment ça n'a pas aidé :/

Et puis y a le besoin de succion!
Le mien n'a rien d'autre (pas de pouce sucette, même pas le doudou machouillé) et il refuse les propositions (la sucette mais c'est quoi c't'arnaque...)

Donc ils y ont parfois beaucoup à perdre en fait...
Je cherche des pistes mais aussi du courage pour ne pas trop être impatiente... Quel dommage de vivre un sevrage douloureux après plus de 30 mois!

Epiphanie

Bonjour !
Ici ma miss de 16 mois tète encore à volonté or le 2ème se profile de plus en plus (on devrait s'y mettre d'ici 3-4 mois) et je ne veux pas gérer de co-allaitement. Je cherchais donc des idées pour sevrer ma grande : cet article tombe à pic !
Bon courage avec Talia

CHA

Bonjour !

j'ai lu il n'y a pas longtemps sur un blog dont évidemment je ne me rappelle ni le nom de l'auteur ni l'adresse, une histoire de "weaning party", fête de sevrage, avec un cadeau choisi par l'enfant... peut-être que le fait de positiver dans ce sens pourrait aider Tallia ?

Marge

A coup de 15 jours chez les grands parents, j'imagine que ça doit considérablement réduire le débit du lait ; ) Quelques dodos chez des copines pourrait avoir le même effet ?

J'ai trouvé plus facile de sevrer ma 3eme fille en "constatant avec elle" qu'il n'y a plus de de lait, que de lui imposer "ma décision" d'arrêter (ce qui est valable dans le reste de l'éducation d'ailleurs ; )

Quoi qu'il arrive, ne te mets pas de pression. Il n'y a pas de code qui limite à 3 ans pile.... Ta fille a encore des dents de lait non ?

Et dans tous les cas, l'école lui donnera sûrement envie de faire comme les autres enfants : ) tu tiens ta chance : )

Merci pour tes billets.

Emmanuelle

Tiens... dans le genre "l'école lui donnera l'envie de faire comme les autres"... Ariane a fait sa première rentrée en 2010, à pas tout à fait 3 ans... elle a réclamé à corps et à cris une tétine pendant pas loin de 6 mois ! (à force de voir ses copains d'école en avoir une, elle qui l'avait toujours refusée)... et ne s'est pas sevrée pour autant :-D

mapi

J'ai eu le meme "problème" avec ma fille au moment du sevrage.On avait décidé(ou plutot je le voulais)qu'elle arretrait de teter pour se 3ans...A 3ans,elle m'a dit:"Moi,ze veux toujours titi,pour toute la vie".Grand stress de mon coté car je voulais vraiment arreter.J'ai allaité le grand frère 4 ans et j'ai enchainé non stop avec la miss.Ca fait 7ans1/2 d'allaitement non stop!!
Je lui ait donc dit,un peu fermement,que je ne voulais plus,que j'en avais marre.Elle a recommencée le "pipi-culotte" et a demandé beaucoup d'affection:je ne pouvais plus la laisser nulle part,meme avec papa!Mais finalement,au bout de 4-5 mois,elle a cessé d'elle meme!
Cela fait 3 mois qu'elle ne tete plus et n'a demandé qu'une fois,chez une amie qui allaitait son bébé.Je lui ait donné en disant qu'il n'y avait plus de lait,qu'elle était grande maintenant.Elle a tetée qques secondes puis m'a regardé surprise,m'a fait un gros calin et est partie jouer...
Depuis ça va mieux mais elle devenue trés caline!
Peut-etre faut-il etre un peu plus ferme dans l'explication du stop tété mais c'est dur de dire quoi faire car nos enfants sont uniques,nous sommes différentes et nos histoires,quoiqu'ayant toutes l'allaitement en commun sont toutes différentes...
Courage pour cette étape assez difficile à vivre car trés partagé entre l'envie d'arreter et le fait de vraiment cesser qque chose qu'on ne fera plus ensuite!!

Céline

Petit zhom m'avait annoncé fièrement après son entrée à l'école qu'il arrêterait à ses 4 ans... c'était en janvier dernier et devant cet anniversaire, il est passé à 5 ans. Il y a des jours où j'en ai marre, je refuse la tétée dans la journée par exemple (et surtout si nous ne sommes pas chez nous), mais je me dis, pourquoi pas ? Cela s'arrêtera bien un jour de toutes les façons !
Cela ne l'empêche pas d'être super autonome, de s'être passé de sa maman pendant quelques jours.
petite anecdocte : invités un soir chez des amis, j'ai mangé un peu bcp de chips. Au matin lors de la tétée, je demande à petit zhom si mon lait a le goût des chips "Ben non c'est du lait !" Il me demande ensuite de faire perler une goutte au bout du sein. "Et bien tu vois, c'est pas des chips mais du lait !!!"
Je profite de ces échanges, tant physique que verbaux. je me délecte de ses explications de comment le lait vient dans les seins, par où il passe, comment il fait pour en avoir plus, ect..... Comme le dit si bien Mapi, cesser quelque chose que l'on ne fera plus jamais, c'est une décision pas facile à prendre. Je lui laisse donc le choix d'y mettre un terme quand il voudra !

Valérie

Bonjour, et merci pour votre blog que j'ai toujours plaisir à visiter!

Votre article ainsi que les commentaires me rassurent. Je vis aussi un allaitement "long" et plus toujours souhaité de ma part (mais parfois si!). En fait, je me rends compte que je n'arrive pas à imaginer comment ça sera quand mon fils ne tétera plus, comment notre relation (très physique via l'allaitement) va évoluer. Et cela nourrit mon ambivalence, et explique, à mon sens, que j'ai besoin de temps, comme lui, pour arrêter tout doucement. Peut-être que les enfants ont aussi ce questionnement? Comment va passer notre amour et affection si ce n'est plus via la tétée? Bien sûr il y a déjà plein d'autres vecteurs, mais ce lien-là, physique, unique, est très fort. Et on ne tète que sa maman. Tout le reste, jeux, calins, lectures, etc peut aussi être fait avec d'autres.

De mon côté, mon fiston (2ème et dernier) a 2 ans et 7 mois, et depuis ses 2 ans, j'ai limité les tétées à 2 par jour.
A vrai dire, la tétée en elle-même ne me dérangeait pas, mais je n'appréciais pas ses petites mains très baladeuses : il me caresse le ventre, trifouille le nombril, caresse l'autre sein et cherche à passer sa main sous le soutien-gorge, et aussi il lui arrive d'étirer le sein en tétant.. pas agréable du tout! Bref, j'en suis à ne plus profiter de ce moment d'échange, mais à passer mon temps à surveiller ce qu'il fait pour limiter ses explorations!
Je n'ai pas vécu cela avec ma fille, qui a tété jusqu'à 2 ans et 4 mois (et s'est sevrée d'elle-même au début de ma grossesse). Les tétées ont toujours été un moment agréable avec elle.

Parfois si mon fils veut téter et que je n'ai pas envie, je lui propose de le porter, et souvent il accepte car il adore cela. Je le porte dans le dos, et j'avoue qu'on adore cela tous les deux. Ca permet, comme la tétée, de garder une grande proximité, et quand il est dans le dos, il ne pense pas à téter!

Les produits laitiers sont nos amis pour la vie

ça me fait plaisir de partager ces expériences d'allaitement long, je vois qu'on a toutes les mêmes questions, même si les réponses sont personnelles. Ici aussi, ma fille est d'accord d'arrêter de téter pour se 3 ans (octobre prochain) mais je n'y crois pas vraiment. C'est vrai que j'ai envie d'arrêter, et c'est vrai que je me demande comment évoluera notre relation. J'apprécie aussi beaucoup d'écouter ce qu'elle a à me dire de l'allaitement, maintenant qu'elle peut s'exprimer clairement (les tétés, c'est mes copains. Ze leur fait un bisou). J'apprécie cette facilité qu'offre l'allaitement, pour l'endormir à la sieste quand rien d'autre ne fonctionne, pour la calmer, pour nous retrouver.. Certainement qu'on inventera d'autres liens, mais celui-ci est magique, unique, ne se retrouvera pas ; pas étonnant qu'on mette du temps, l'une comme l'autre, à le défaire. On lit aussi ce magnifique petit livre tout coloré, "on a volé mes tétés" et je vois bien qu'il fait réfléchir ma fille. On y viendra, on y viendra... Merci à chacune pour les bonnes idées piochées dans vos messages.

celine daubannay

le truc c'est peut etre de ne pas fixer d'echeance ! adrian aura 2 ans fin aout et il adore teter ,je pense que je continurais jusqu'a ce qu'il se sevre de lui meme . ca arrive ca ? se serai l'ideal non ? on verra se que j'en penserai dans un an ...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.