« Ce que disent vos enfants sur l'allaitement | Accueil | Allaiter sur Facebook - manifestation virtuelle aujourd'hui! »

16 décembre 2008

Commentaires

Ilse

Magnifique!
Quel superbe post!

J'étais comme vous quand j'allaitais; même si j'avais à courir dans tous les sens, le moment de la tétée, c'était la touche "pause" dont j'avais besoin. De toute façon, comme vous dites: pas le choix, il faut s'arrêter sinon... Quelle superbe idée d'avoir un bébé qui sert de ralentisseur, n'est-ce pas?

Je vous souhaite bon courage pour briser ce flux tendu! Bonnes fêtes :)

mamaNANA

Oh oui, c'est exactement cela: la touche "pause", je vais changer le titre du blog!!!

Clare

Un moment de douceur parmi tant d'aggressivité. On peut pas s'empêcher de répondre à leurs sourires. J'ai tellement besoin de ces moments pour garder ma sanité.

La Mom

Vous avez tout à fait capturé le moment -- bravo pour ce post superbe.

La Mom
An American Mom in Paris

Hélène P.

C'est tellement vrai .... Ce sont des effectivement des moments où l'on se pose et où on profite à fond de nos petits bouts. Merci pour ce très beau post.
Bon courage pour les jours à venir et belles et joyeuses fêtes.

Myriam

Merci pour ce très beau post. Mon fils a 16 mois, nous aimerions avoir un autre enfant, je me questionne sur le sevrage, et puis je vous lis... Et puis, oh et puis non. Encore un petit peu !

Sibylle

Merci pour ce post magnifique ! Je viens de relire les 101 raisons de choisir l'allaitement, et je pense qu'au point n°53, vous devriez renvoyer à cet article !
Plus sérieusement, il me semble que le "commun des mortels" associe beaucoup "allaitement" avec "crevasses", "engorgements", "douleurs", et autres soucis dont "on" a entendu parler par quelqu'un qui a cessé d'allaiter (ou refusé d'allaiter) pour ces motifs, alors que tout cela, quand cela arrive, est passager... Il faudrait plus parler du bonheur de la pause tétée ! Sans devoir faire référence à l'OMS ou aux académies de médecine, le Bonheur, ici si bien décrit par vous, cela parle à tout le monde, non ?

Johanna

C'est tellement vrai!
Quand je rentre après une journée de boulot, plus de deux heures de transports en commun, et que mon bonhomme m'attend pour sa tétée du soir, je me dépêche de m'installer avec lui sur mon lit, il tète et je fais ma vraie pause post-boulot, je décompresse pendant quelques minutes, parfois une demi-heure, il m'est même arrivé de m'endormir avec lui... J'oublie tout, la fatigue, la maison, le dîner, mes élèves et mes copies, ça fait du bien!!!! Et pour parfaire le moment: ma princesse qui vient s'asseoir sur le lit pour raconter une histoire à son frère ou allaiter sa poupée.
13 mois, 7 dents, et j'ai pas prévu d'arrêter tout de suite!

Emmanuelle

ha le flux tendu... c'est rassurant de voir qu'on n'est pas la seule, finalement...
Ici, notre puce de 14 mois est plutôt du genre "speedy gonzales" et travaille à supprimer la tétée-câlin du matin... mais celle du soir... elle qui l'expédiait il y a quelques mois (l'air de dire "des tétées, j'en ai plein, moi !"), maintenant, elle la savoure... elle gruge, même, en faisant celle qui mange encore, alors qu'on voit bien que non, c'est un prétexte pour rester là, contre maman, à s'endormir doucement... j'attends le petit deuxième, qui caresse doucement sa soeur à travers mon ventre pendant les tétées, et j'avoue que je n'ai pas hâte que ça finisse, je me prends à espérer un co-allaitement... et deux fois plus de pauses-tétées ;-)

Emmanuelle

Marianne

C'est tellement vrai tout ça et tellement bien écrit!
Comme disent les autres, cet article doit être cité en référence pour toutes celles qui sont en flux tendu et à faire lire aux personnes de l'entourage qui ne comprennent pas toujours que nous aussi, nous avons besoin des tétées tout autant que nos bébés :-)
Mon fils de 18 mois réduit les tétées, celles du soir notamment mais tient plus que tout à celle du matin. Ma "production" est un peu en flux tendu d'ailleurs, je n'arrive plus à faire autant de stock qu'avant mais bon, tenons bon, avec les vacances, il aura peut-être envie de téter plus souvent!
Bonnes fêtes à tout le monde et bon allaitement

Amélie

Bravo pour votre site que je découvre grâce à infobébés. Pleins de superbes idées et conseils pr les mamans allaitantes, j'en aurai bien eu besoin quand j'allaitais mon fils qui a 16 mois, et que j'ai allaité seulement 7 mois au total dont 3 mois exclusif + 2 mois mixte + 2 mois calins.
J'aurai aimé allaiter exclusivement + longtemps mais sur le moment je n'ai pas su réagir face à une baisse de lait dûe je pense au stress d'un déménagement puis après mon fils qui me "mordait" les seins avec ses dents.
pour mon 2ème enfant (pas encore mis en route mais prévu bientôt),j'aimerai réussir au moins 1 an d'allaitement.
En tout cas je sais où me fournir maintenant pour les vêtements et autres accessoires d'allaitement ! à bientôt !

Segolene

Merci pour vos petits mots. Je réponds un peu tard pour cause d’ordinateur kaput (juste le genre de grain de sable dont je parlais ci-dessus !!!) Ce livre sur le burn out maternel me paraît très intéressant. Merci pour vos encouragements !

lucie

merci pour le message et les commentaires!
j'en ai les larmes aux yeux!
Ce moment de grâce qu'est la tétée est si bien décrit!!!
Ici aussi envie d'un 2nd bébé, nous avons arrêté la pillule, advienne que pourra.
Ma fille de 1 an tête tjs à la demande, souvent et gouluement ;-)
j'espère juste qu'une seconde grossesse ne poussera pas ma fille au sevrage...
cette "séparation" serait très dure pour moi...

sab

merci pour ce merveilleux partage!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.