« Un inconvénient à l’allaitement long… | Accueil | Mamans mannequins: ce qui se cache derrière les prises de vues mamaNANA »

21 janvier 2008

Commentaires

valérie de bussy


comme vous, je ne suis pas fan de la culpabilisation des mères qui ont choisi l'allaitement artificiel, quand ce choix est un vrai choix.

le choix de l'allaitement est avant tout une question très intime, et mettre en avant des questions de santé publique me semble le mauvais argument.

si les femes qui n'allaitent pas avaient vraiment eu un choix éclairé, si elles avaient été rassurées, accompagn"es par des professionnels compétent, alors je suis sûre que d'emblée l'allaitement serait plus présent.

mais à dire à une femme "ne mettez pas votre bébé en danger" qu'obtiendrions nous? des femmes qui allaiteraient par obligation, "à reculons"? donc qui n'auront aucune affinité dans la communication avec leur bout de chou par ce biais là. qui n'en retiendront que les éventuelles difficultés de démarrage, et qui n'auront pas la patience de laisser le lait venir, et qui du coup, ne pourront retransmettre autour d'elle qu'un message "d'échec" de l'allaitement...

est-ce vraiment ce qui est le mieux pour les bébés????

Ségolène

Merci pour ce commentaire. Je suis d'accord avec vous et je ne pense pas que ces méthodes américaines soient une bonne approche. Les méthodes par «culpabilisation » ne font que bloquer les femmes dans leurs positions. Et vous avez entièrement raison sur l’importance de l’accompagnement par les professionnels de la santé : c’est bien beau de motiver les femmes à allaiter, mais si derrière il n’y a « personne » (manque de conseils ou conseils contradictoires à la maternité par exemple), ce n’est qu’un grand gâchis…

Laure

Je pense que la campagne américaine est trop "rentre-dedans", elle manque un peu de subtilité peut-être mais en même temps c'est souvent par des images choc qu'on peut faire changer les mentalités... Les spots contre la violence routière où l'on voyait des jeunes accidentés sur le toit de leur voiture étaient très dures mais ça a dû aider les gens à réaliser certains dangers... Bon avec l'allaitement on traite d'un sujet beaucoup moins grave, et là il y a presque une note humoristique dans les vidéos... Disons que chaque pays a ces spécificités et parle des choses à sa manière...
Mais je reste convaincue que parler des bienfaits pour la santé est le premier argument à donner aux mères pour les inciter à allaiter... Personnellement c'est ce qui m'a le plus incitée à allaiter aussi longtemps que je l'ai fait, quand on ne connaît pas les recommandations de l'OMS par exemple pourquoi les femmes allaiteraient-elles encore après la reprise du travail? C'est important de parler de tous les avantages du lait maternel... même si je suis d'accord que les professionnels de santé devraient être mieux formés... heureusement les associations de soutien à l'allaitement sont là!!!

Jessica Solomon

Veuillez signaler ceci sur votre blog.

http://www.youtube.com/watch?v=Geneugccg9o

Merci.

Jessica Solomon

Je ne parle pas français, toutefois j'ai utilisé un outil de traduction pour lire votre poteau de blog. I, aussi, n'aiment pas la tactique forte de propagande de bras de l'établissement allaitant technocratique. À moi, c'est juste une autre manière que l'établissement essaye de voler des femmes leur puissance de les commander. Ils disent, "faites-le de cette façon parce que nous sommes les experts."

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.