« Idées de cadeaux | Accueil | Prévenir les allergies alimentaires – et le lait maternel alors ? »

02 décembre 2007

Commentaires

Emma

Un grand merci pour ce premier passage en revue de vos livres d'enfants. Je voulais moi aussi m'atteler à cette tâche, par intérêt personnel et aussi pour organiser à l'avenir des rencontres autour de l'allaitement avec les tout-petits. On trouve de tout en effet dans la littérature jeunesse, du très bon au très mauvais! J'ai quand même l'impression globale que c'est le biberon qui prédomine et qui est encore souvent systématiquement associé au bébé. par exemple, dans "T'choupi a une petite soeur" (Thierry Courtin), le papa explique que "si le bébé pleure, c'est parce qu'il a faim" (ce qui laisse déjà rêveur...). Suite logique: la maman lui prépare et lui donne un grand biberon de lait! Idem dans "Un petit frère pour Nina" (Christine Naumann-Villemin, ill. de Marianne Barcilon): le nouveau venu "casse les pieds" et les oreilles de Nina, qui trouve comme parade de lui coller le biberon dans le bec ("Et puis tu ne dis plus rien, ça fait du bien..."). C'est de l'humour, mais comme exemple pour les petits... bof! Un bon point en revanche pour Jeanne Ashbé avec "Et après, il y aura...": "Quand le bébé sera né, certaines choses vont changer...""Il y aura le goûter du bébé, bien sûr...", illustré tout naturellement par le bébé au sein. Un bon point aussi au "Petit Ours Brun et le bébé" de votre sélection, où l'allaitement apparaît comme quelque chose de tout à fait banal. Je pense que c'est la meilleure façon de le présenter à nos tout-petits, parmi lesquels beaucoup n'ont encore jamais vu de bébé téter, mais qui se montrent souvent intéressés et enthousiastes devant cette pratique. L'allaitement aussi a le droit de cité dans la littérature enfantine, et devrait même y être majoritaire à l'heure où plus d'un bébé sur 2 est allaité à la naissance (en France)!

Emma

Concernant les biberons de poupées, mon opinion a évolué: après avoir longuement cherché, pour la première poupée de ma fille, le seul bébé du magasin qui ne soit pas vendu avec le sacro-saint biberon, j'ai fini par laisser entrer "la chose" dans notre maison (offerte, il faut dire, par une grand-mère attentionnée!). Tout simplement parce que les biberons existent et qu'il serait idiot d'interdire; mieux vaut expliquer ou montrer. D'ailleurs, mes enfants s'amusent plus à faire semblant de boire eux-mêmes au biberon (eux qui n'en ont jamais pris de vrais!) qu'à le donner aux poupées. Enfin, pour l'anecdote, l'objet est tellement peu usuel chez nous que mes aînés (5 ans 1/2 et 4 ans), qui parlent très bien par ailleurs, disent tout 2 "un BRIBERON"! Et Marie (4 ans) explique que sa petite soeur de 16 mois boit "son petit lait" (maternel, bien sûr!).

Cécile

Suite de la revue de presse. Un mauvais point à Caillou (éditions chouette)qui a systématiquement un biberon (ma maman, bonne nuit, la petite sœur, etc...) Un bon point au livre " le nouveau bébé" (collection "mes premières expériences", édition Usborne)La maman allaite, la grande sœur donne un bib à sa poupée, la légende dit "quand Alice a faim, elle boit du lait au sein de sa maman. Elle doit téter plusieurs fois par jour".
Quand Loïc lisait "Tchoupi et la petite sœur" (référence dans le premier post)en arrivant à la page où ils donnaient un biberon au bébé il s'écriait systématiquement "c'est n'importe quoi! Les bébés ça ne prend pas de biberon! Ils ne connaissent rien!".
Sinon à feuilleter l'ensemble des livres, rien de bien spécifique, mais des biberons qui trainent partout, et jamais de seins qui trainent partout...

Claire

Je fais partie des mères qui sont très attentives aux livres pour enfant en ce qui concerne l'allaitement... Je me suis fait une petite liste, la voici :
_L’arbre à pluie, par Agnès de Lestrade et Claire Degans, je n'ai pas encore ce livre mais une de mes amies allaitante m'a dit qu'un bébé y est nourri au sein
_Petit ours brun et le bébé, par contre il paraît que la version télé montre le bébé nourri au bib...
_Le nouveau bébé, Père castor, on y voit le bébé au sein, puis au bib donné par le papa, ça passe encore...
_Et après, il y aura, de Jeanne Ashbé, un livre avec des volets à soulever, un des préférés de mon fils de 2 ans
_On a volé mes tétés, par Daphné Dejay et Christelle Vaudour, parle du sevrage, mon fils refuse de le lire...
_Un bébé arrive dans la famille, Dr Sears, un livre très très complet et pleins de conseils sur l'arrivée de bébé, où on voit le bébé au sein et porté en porte-calllin
_Un bébé à la maison, Dolto, que je n'ai pas encore mais il m'a été conseillé.
Concernant les bib des poupées, ici on n'a qu'un poupon (celui que j'avais quand j'étais petite...), que mon fils m'amène de temps en temps pour que je lui donne la tétée. Effectivement, j'aurais du mal à le voir lui donner un bib, et je pense que je n'introduirai pas ce genre de "jouet" chez moi, à moins que mes enfants ne m'en fassent eux-même la demande.

irina

Si le bibi diabolique (comme je l'appelle) est très présent dans les livres pour enfants, c'est aussi le cas de la tétine diabolique.
Chez moi, c'est la guéguerre au quotidien avec mon homme pour ne mettre une tétine à mon fils quand il pleure.
Jeune maman fatiguée tout juste rentrée de maternité, j'avais dans un premier temps céder à monsieur, qui fort de l'expérience de sa filleule me vantait la tétine, pour me rendre compte que c'était le pire des esclavages car mon fils hurlait dès qu'il perdait sa tétine, et surtout qu'il avait modifié sa succion du sein ce qui était assez désagréable.
Inutile de dire que la tétine est dans sa boîte et qu'elle en sort jamais en ma présence, d'ailleurs Joseph l'a compris, il suce son pouce maintenant.
Par conséquent, si je dois présenter la venue d'un second à mon premier, je me réfererais plutôt à sa propre histoire (que j'écris via un site web, donc j'aurais de la matière), et je lui expliquerai qu'il est normal qu'une maman allaite son petit, c'est comme ça dans la nature.
Je n'ai pas confiance en les livres, qui présentent trop de stéréotypes qui ne correspondent pas à l'histoire de mon petit gars et qui seraient donc inadaptés pour présenter un second (un tout petit ventre pendant la grossesse, presque aucun préparatifs par angoisse, un accouchement par césarienne programmée souhaité, un bébé en couveuse car fragile, le portage en écharpe, le cododo, ce n'est pas vraiment fréquent dans les livres pour enfants).

Clerambault

Ne vous en faites pas! il y a évidemment pleins de biberon-jouet à la maison, mais quand ma fille joue à la maman, c'est bien évidemment au sein qu'elle le fait boire!

Ségolène

Merci pour toutes ces suggestions et commentaires!

Frédérique

Après lecture de votre blog, j'ai pris "petit ours brun et le bébé", un des seuls livres que j'ai trouvé sans avoir à le commander...Et je le trouve très bien.
Merci pour vos recherches.

Halioua Johanna

Je en sais pas où vous en êtes dans l'allaitement des poupées de vos enfants, mais je peux vous dire que ma fille de deux ans allaite sa poupée (qui, elle aussi, recrache du lait... bizarre...), et ce, bien que je lui aie rapporté un biberon de la maternité (mis de côté par la sage-femme à ma demande) parce que je pensais qu'elle donnerait à sa poupée un biberon, comme celui qu'elle boit le matin.
Elle ne s'en est presque jamais servi, et maintenant, elle le sort pour donner de l'eau à sa poupée.
D'ailleurs, depuis que mon fils boit aussi un peu d'eau, ma fille veut lui donner son biberon, et depuis peu, elle "m'aide" à l'allaiter (elle essaye de tenir le sein, qu'elle appelle "le lait").
Je ne pense pas qu'il faille être trop catégorique et bannir les biberons-jouets de la maison, les enfants comprennent d'eux-mêmes.
Le plus important c'est ce qu'on voit faire à la maison, en sachant qu'il existe d'autres manières de faire, même si elles ne sont pas aussi bonnes, loin de là.


virginief

super article ! du coup je cherche dans mon entourage audio visuel , ou dans les livres a present !!et il y a quelque jours dans " plus belle la vie " le feuilleton de france trois , on decouvre samia une jeune maman qui parle de l'allaitement a son compagnon , de ce que ça procure a l'enfant et a la mere et du bonheur de le faire .... le tout avec des mots justes et sinceres ! bref , le bonheur!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.